Imprimer Texte plus gros Texte plus petit


La foi en action > Évangélisation des milieux > Choix de textes sur l'évangélisation des milieux > La foi à transmettre
Texte plus gros Texte plus petit

La foi à transmettre

Réflexion sur la mission du MC et de tout chrétien : témoigner de sa foi... particulièrement auprès des "loin de Dieu et de l'Église"!

Une foi adulte - un mélange de lumière et d'obscurité.

Une foi adulte

Louis Evely

 

 

Louis Évely


La foi est toujours un mélange de lumière et d'obscurité

Croire, c'est être fidèle dans les ténèbres à ce qu'on a vu dans la lumière. Ou bien vous avez votre foi, ou bien vous avez celle d'un autre. Mais croire à la foi d'un autre, est-ce encore croire en Dieu ?

imageHélas, nombre de chrétiens ont remplacé l'expérience de Dieu par une foi aveugle, par une obéissance infantile. Ils ne croient pas en Dieu, ils croient en ceux qui leur ont parlé de Lui !
Méfions-nous de la foi parce que nous n'y échapperons pas. Le seul choix qui nous est offert est soit une foi aveugle, inconsciente, soit une foi réfléchie, critique, qui prend un risque raisonnable.

Je crois parce que j'ai choisi d'adhérer à un dynamisme que je sens au fond de moi, plus vivant que moi. Ce dynamisme me relance sans cesse à aimer, à espérer, à entreprendre, malgré mes erreurs, mes échecs, mes peurs et mes fautes. Il me fait dépasser mes souffrances et même la peur de mourir.

Qu'est-ce qu'une foi adulte ?

C'est d'abord une foi qui accepte les obscurités. L'enfant voit tout noir ou tout blanc, mais le réel n'est jamais ainsi.
" La foi, c'est avoir assez de lumière pour porter ses obscurités ", a dit Romano Guardini.

Une foi adulte est, en conséquence, une foi fidèle.
C'est aussi une foi dégagée des structures. Est-ce que tu crois en Dieu ou en ceux qui t'en ont parlé ?
Il faut se servir des structures, mais non se reposer sur elles. Les soutanes, le latin, ce sont des structures, il ne faut pas y attacher sa foi. L'intelligence doit être capable de dégager l'essentiel de l'accessoire. Il y a beaucoup d'accessoire dans l'Église.

Une foi adulte, enfin, est une foi engagée, une foi qui a dépassé les mots. La foi est avant tout une expérience. Mais combien de chrétiens sont comme des coques vides : ils n'ont pas encore fait l'expérience de Dieu.

L'amour, l'espérance, la foi sont en nous comme une communication, comme une force qui nous meut sans nous contraindre, comme une inspiration qui nous donne d'être enfin Nous-mêmes.
Dieu est absent, mais son absence est si douloureuse qu'elle équivaut à une présence .
Dieu est présent comme une exigence infinie au cœur de chacun de nous, une soif jamais contentée, une faim insatiable parce qu'elle ne trouve aucun objet à sa mesure.

Dieu nous parle à une certaine profondeur, et quand je suis interpellé à cette profondeur, je sais que c'est Dieu seul qui peut parler, agir, me rendre heureux comme cela. Dieu crée en moi le lieu où Il se manifeste et je ne me connaissais pas cette dimension intérieure avant qu'Il s'y révélât.

Jésus est pour la méthode expérimentale : " Venez et voyez ! "

Il nous engage à faire nous-mêmes l'expérience de ce qu'il nous propose.

Expérience de liberté :
" Si vous vous attachez à ce que je vous ai dit…, vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. " Car vous aurez un guide intérieur, une référence personnelle à la vérité. Vous ne déprendrez plus d'un Maître ou d'un livre .

Expérience de vie :
" Si tu veux entrer dans la vie… " Si quelqu'un veut faire la volonté de mon Père, il saura, pour ce qui est de cette doctrine, si elle est de moi ou de Celui qui m'a envoyé. " Vérifiez par vous-mêmes !

Expérience de bonheur :
" Heureux serez-vous si vous faites ces choses… "

Expérience de fécondité :
" Vous recevrez au centuple… "

Expérience de fraternité :
" Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux..."

La foi ne peut jamais être totale. Elle sait qu'elle n'épuise jamais son objet parce que ses forces sont limitées et que son objet ne l'est pas. La foi religieuse, comme la foi conjugale, s'exprime en disant : "À cause de ce que j'ai compris de Toi, je Te fais confiance pour ce que je ne comprends pas encore. Je Te fais confiance au-delà de ce que je connais de Toi et de ce que je connais de moi !"

La foi rend la vie et le monde transparents à Dieu, significatifs de Dieu, révélateurs de Dieu. Elle fait de nous les vrais contemplatifs : ceux pour qui Dieu n'est pas seulement une apparition ou une rencontre passagère, mais un compagnon et un ami.