Imprimer Texte plus gros Texte plus petit



La foi en action
> Modèle de la semaine > Liste des modèles en archive

Un modèle de foi en action

Prophètes de notre temps !

...tantôt de grands noms
connus mondialement,

tantôt des témoins
qui rayonnent
dans un milieu donné.

Chacun à sa manière
nous interpelle
comme un reflet du Christ.
Lavement des pieds
Chacun nous invite à répondre
à l'amour que Dieu nous porte
en nous mettant
au service des autres.


pointeur Voir autres modèles


Nelson Mandela
___________


L'inspiration d'un peuple
dans sa lutte
contre l'Apartheid



________________________________________________________________________________


"Il n'importe donc plus que l'on soit juif ou non juif,
esclave ou libre, homme ou femme;
en effet, vous êtes tous un dans la communion avec Jésus Christ". Ga 3, 28

________________________________________________________________________________

Brève biographie de Nelson Mandela


Nelson Rolihlahla Mandela est né le 18 juillet 1918 à Mvezo dans l’ancien Bantoustan, secteur Transkei en Afrique du Sud.

Il est l’aîné d’une famille de 10 enfants.
Les régions du Bantoustan furent créées durant la période de l’apartheid aux populations noires qui jouissaient à des degrés divers d’une certaine autonomie.

Aujourd’hui Mvezo, situé sur le bord de la rivière Mbashe,fait partie de la province du Cap-oriental.
____________________________________________________________________________

Le père de Nelson, Gadla Hendry Mphakanyiswa, est né en 1880 dans le village de Qunu,
au bord de la rivière Mbashe au Transkei.
Il était membre de la tribu Thembu et chef de la tribu de Mvezo, donc membre d’une famille royale appartenant au peuple Xhosa.

En 1925, à l’âge de 7 ans, Nelson devient le premier membre de la famille à poursuivre une scolarité et c’est un professeur méthodiste qui lui donne alors le nom de NELSON.
Son père est décédé de la tuberculose en 1927, à 48 ans, alors que Nelson n’a que 9 ans.


Sa mère, Nongaphi Nosekeni, est décédée en 1968.

Après le décès de son père, Nelson quitte la région natale pour aller vivre chez Jongitaba Dalyndiebo, régent du peuple Thembu.

Ce dernier est devenu le tuteur de Nelson à la mort du père.

Nelson restera toujours marqué par l’éducation traditionnelle qu’il a reçue : goût de liberté, défi.


Études - travail à la mine - stagiaire chez un avocat

Nelson Mandela débute ses études à la mission méthodiste de Qunu.

Il poursuit d'autres études au collège de Clarkebury, institution anglaise du Thembuland.
Il excelle et décroche un brevet en 2 ans au lieu de 3.

En 1937, âgé de 19 ans, il entre au Lycée de Healdtown, le plus grand Lycée africain au sud de l’équateur.

Il est admis à l’Université Fort Hare où il étudie en droit.
Il commence à manifester une indépendance d’esprit et de futur leader. Il est élu membre du conseil étudiant et suite à un boycott des cours à cause d’un climat d'injustice, il est suspendu par la direction pour une année.
__________________________________________________________________________

Nelson retourne chez son tuteur et ce dernier lui annonce après quelques semaines que son mariage est organisé et que sa future est déjà trouvée.
À son grand désarroi, Nelson se sauve en train à Johannesburg en compagnie de son cousin Justice qui vivait la même situation que lui.
C'est alors qu'il travaillera comme gardien de nuit dans une mine: la "Crown Mines".

Il a toujours en tête de poursuivre ses études en droit.

Un cousin le met alors en relation avec l’avocat Walter Sisulu qui le réfère à un autre avocat Lazar Sidelsky. Ce dernier, ayant un cabinet d’avocat, l’accepte comme stagiaire.

Première rencontre avec l'ANC et licence en droit

Lors de son travail chez l'avocat Sidelsky, il rencontre Gaur Radebe et tous deux entrent en contact avec un mouvement politique du nom de ANC « African National Congres » fondé en 1912.
C’est à partir de ce moment qu’il commencera à lutter pour l’anti-apartheid.
____________________________________________________________________________

En 1942, à 24 ans, il poursuit ses études par les soirs à l’UNISA (University of South Africa).

En 1943, Mandela commence ensuite des études de droit à l'Université du Witwatersrand et il obtient sa licence en droit. Il rencontre alors de nombreux activistes anti-apartheid.


Dès 1943, lutte active avec l'ANC - mariages - prison à perpétuité en 1962


En 1943 Mandela participe à sa première manifestation contre la hausse des tarifs d’autobus.

En 1944, il est le co-fondateur de la ligue de la jeunesse de l’ANC, (African National Congres).
L'ANC, fondé en 1912, est affilié à l'Internationale socialiste pour défendre les intérêts de la majorité noire.
La ligue de la jeunesse de l'ANC est plus radicale dans son mode d'expression: manifestation de masse etc...

____________________________________________________


En 1944, Mandela
se marie
avec Evelyn Ntoko Mase
et divorce en 1957.

___________________________________________________________________________

En 1948, le « Parti national Afrikaner »,
fondé en 1914, prend le pouvoir
et met en place
le système d’apartheid.

__________________________________________________________________________

En 1951, Nelson Mandela est un des deux premiers avocats de couleur avec Oliver Tambo à Johannesburg.


En 1952, Mandela est élu président de l'ANC et vice-président national; il mène une campagne de défiance contre l'injustice. Cela résulte par des manifestations.

Le 6 avril 1952, lors du 300e anniversaire de l'arrivée des blancs en Afrique du sud, Mandela subit sa première arrestation ainsi que 8 000 personnes.
Cette manifestation regroupait 10 000 personnes.

Le 5 décembre 1956, suite à une participation relative à la charte de la liberté, Nelson subit sa deuxième arrestation ainsi que 150 autres personnes.
Ils seront tous acquittés grâce au plaidoyer d’un bon avocat.
Nelson, lui, sera accusé de haute trahison.

__________________________________________________________________________

En 1957, Nelson se marie avec Winnie Madikizela-Mandela.
Elle est née le 26 septembre 1936.
Elle est travailleuse sociale de profession.
Ils auront deux enfants.

Elle fut vice-présidente des arts, de la culture, de la science et des technologies, de 1994 à 1995; présidente de la ligue des femmes de l'ANC, de 1993 à 1997.
Elle est décédée à 76 ans et fut la conjointe de Mandela de 1957 à 1996.
___________________________________________________________________________


Le 21 mars 1960, débute une campagne de sabottage contre les noirs.
C'est alors qu'a lieu le massacre de Sharpeville.
Lors d'une manifestation du congrès panafricain, les tirs ont fait 79 morts, sur une foule de 5 000 personnes ainsi que 178 blessés.

__________________________________________________________________________

Les appels à la lutte armée deviennent de plus en plus obligatoires et la stratégie de l'ANC de la non-violence est alors abandonnée par Mandela.
Il fonde en 1961, "Umkhonto we Sizwe" qui prône l'action armée mais seulement en dernier recours.
Il lance une grève générale, campagne de sabottage qui n'entraîne aucune perte de vie humaine. Le but était de contrer l'apartheid, mais ce fut sans succès.


Après 17 mois de clandestinité
,
le 5 août 1962, à 44 ans, Mandella subit sa troisième arrestation et ce, suite à la dénonciation d'un voisin.
Il est considéré comme un terroriste et est arrêté avec la collaboration de la CIA.
Le 25 octobre 1962, il est formellement accusé d'avoir organisé en 1961 une grève illégale.

Le 11 juin 1964, il est condamné à la détention à perpétuité suite à des accusations de violences qui ont suivi le massacre de Sharpeville.

Après 27 ans de prison,
c'est le couronnement de ses rêves,
c'est la liberté pour son peuple.

Le 6 décembre 1971, l'Assemblée générale des Nations-Unies, en séance plénière, déclare l'apartheid "crime contre l'humanité".

En février 1985, le président Pieter Willem Botha réalisant que la situation en Afrique du Sud devient intenable et qu'il faut agir pacifiquement, offre à Nelson Mandela, contre l'avis de ses ministres, la liberté conditionnelle en échange d'un renoncement à la lutte armée mais Mandela refuse.

Le 5 juillet 1985, Botha est victime d'un accident vasculaire cérébral et nomme Frederick de Klerk à la tête du gouvernement.
_____________________________________________________________________________

Frederick de Klerk devient alors le leader du Parti national.
Il est né le 18 mars 1936 à Johannesburg, il est fils de politicien.
Il a étudié le droit à l'Université de Potchefstroom jusqu'en 1958, avant de s’établir comme avocat.

En 1972, il fut élu député du Parti national
et occupa par la suite plusieurs postes ministériels ;
instruction, planning et le très important
ministère des mines et de l'énergie.
___________________________________________________________________________

Le 7 décembre 1988, Mandela sort de prison et est mis en résidence surveillée
dans une villa.

Le 6 septembre 1989, De Klerk devient président de la République et il annonce, dès son investiture, des réformes fondamentales.

Le 11 février 1990, sur les ordres de De Klerk, Mandela est libéré et en même temps,
l’ANC n’est plus considérée comme un mouvement clandestin.

Lors d’un premier discours Mandela déclarera :
« Je suis là devant vous non pas comme un prophète mais comme un humble serviteur du peuple »

De Klerk sollicite Mandela pour qu’il l’aide à maintenir la paix civile dans l’Afrique du sud. Les deux hommes travailleront ensemble pour mettre fin à l’apartheid et cela a réussi.

Le 30 juin 1991, l'apartheid est officiellement aboli.

_________________________________________________________________________

En 1993

Frederick de Klerk

et Nelson Mandela

reçoivent le prix Nobel de la Paix .
__________________________________________________________________________


Le 27 avril 1994, Nelson Mandela est élu président de la République d’Afrique du Sud sous la bannière de l’ANC
et ce, suite à une première élection démocratique.

Il fonde la "Nation arc-en-ciel" basée sur la philosophie "justice-vérité-réconciliation".
(Justin Morel Junior dans GuineeConakry.info)

Il prête serment le 10 mai 1994 à Pretoria devant une représentation internationale et choisit ses deux vice-présidents: Thabo Mbeki et Frederick de Klerk.

En 1996, le Parti National quitte le parlement suite à la nouvelle constitution.

Retraite - mariage à 80 ans - lutte contre le sida

En 1997, Mandela quitte la présidence de l’ANC et c’est Thabo Mbeki qui en héritera.

"Mandela laisse l'image d'un grand résistant et d'un grand chef d'État, notamment pour sa capacité à pardonner".

"Son esprit de réconciliation a permis de mettre la paix
là où il y avait pendant longtemps la violence,
la division et les conflits".
(Louis Kalonji, Afriquespoir)
__________________________________________________________________

En 1998, à l’âge de 80 ans et ce,
après son divorce avec Winnie,
Mandela se remarie avec Graça Machel,
veuve de Samora Manchel, ancien président du Mozambique.

De grandes négociations furent nécessaires à la succession.

_______________________________________________________________________

En 1999, Thabo Mbeki succède à Mandela comme président de la République.

Thabo Mbeki est né le 18 juin 1942, homme politique, membre du Congrès National africain qu'il présidera
jusqu'en 2007.

Il sera président de la République de 1999 à 2008.

________________________________________________________________________

Mandela ne reste pas inactif, il met sur pied « la Fondation Nelson Mandela »,
créée en 1999 en Afrique du Sud pour:
"améliorer les conditions de vie des populations les plus défavorisées,
en Afrique du Sud et plus largement dans le monde,
dans des domaines aussi variés que la pauvreté, la liberté, la maladie ou l'oppression. Concrètement, cette organisation poursuit les deux objectifs principaux que sont la lutte contre l'épidémie du Sida et l'amélioration de l'éducation dans les régions rurales". (extrait de Wikipedia)


En 2004, Mandela fut reconnu comme première personnalité sud-africaine et en juin de la même année, alors âgé de 85 ans, il annonce son retrait définitif de la vie publique car sa santé décline.

Il se consacre à la lutte contre le sida.
Le 6 janvier 2005, il annonce publiquement que son fils, Makgatho Mandela,
est décédé du sida à l’âge de 54 ans.
Il veut, de ce fait, démontrer qu’il est temps de casser le tabou qui entoure le sida.

Le 18 juillet 2008, on célèbre son 90e anniversaire dans tout le pays.


Mandela a été marié trois fois.
Il est père de six enfants et grand-père de vingt petits-enfants
et d'un nombre croissant d'arrière-petits-enfants.

«Prenez la responsabilité de rendre meilleur et habitable votre milieu de vie, en vous mettant au service des autres pour les aider.»
Nelson Mandela, à la Nation,
à l’occasion de la journée de Mandela 2011

__________________________________
Portrait de Nelson Mandela

Vidéo mise sur you-tube le 11 février 1990

________________________________________________________________________________

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

1980: prix Nerhu pour la paix

1990: Bhârat Ratna, la plus haute distinction indienne

1991: prix Félix-Houphouët pour la recherche pour la paix

1993: prix Nobel de la Paix, conjointement avec Frederick de Klerk

1995: doctorat Honoris Causa de l’université Waseda

1996: ordre de l’infant Dom Henri du Portugal

2001: nomination au titre de citoyen honoraire du Canada
(c’est la première fois que ce prix est décerné à une personne vivante)

2002: médaille présidentielle de la liberté par Georges W. Bush

2004: prix "conscience planétaire" par le club Budapest

2006: prix « ambassadeur de la conscience » d’amnistie internationale

Le 10 novembre 2009, l’ONU déclare que le 18 juillet deviendra
«journée internationale Nelson Mandela »

____________________________________________________

Décès de Nelson Mandela le 5 décembre 2013,
les hommages déferlent de partout


C'est le président sud-africain Jacob Zuma
qui a annoncé au monde entier le décès
de Nelson Mandela ancien président
et héros de la lutte contre l'apartheid.
Il est mort sereinement dans sa maison,
entouré des siens, à l'âge de 95 ans.

Aux quatre coins de la planète, d'anciens présidents, des leaders en poste et de simples citoyens se sont fait entendre et se sont déplacés pour honorer la mémoire de celui qui est encore considéré, en Afrique du Sud,
comme le "PÈRE DE LA NATION".

« Au cours de ma vie,
je me suis entièrement consacré à la lutte du peuple africain.
J’ai lutté contre la domination blanche,
et j’ai lutté contre la domination noire.
Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique
dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales.
J’espère vivre assez longtemps pour l’atteindre.
Mais si cela est nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. "

LE PAPE FRANÇOIS DIRA:
" Je salue l'engagement constant montré par Nelson Mandela pour promouvoir la dignité humaine de tous les citoyens de la nation et forger une nouvelle Afrique du Sud basée sur les fermes fondations de la non-violence, de la réconciliation et de la vérité ".



Recherche et conception: Réjean Vigneux
Révision: Marielle Lefebvre
Mise à jour: 03-2013