Imprimer Texte plus gros Texte plus petit



La foi en action
> Liste des Modèles en archives > Modèle de la semaine

Un modèle d'action

Prophètes de notre temps !

Modèles en archives

...tantôt de grands noms
connus mondialement,

tantôt des témoins
qui rayonnent
dans un milieu donné.

Chacun à sa manière
nous interpelle
comme un reflet du Christ.Lavement des pieds
Chacun nous invite à répondre
à l'amour que Dieu nous porte
en nous mettant
au service des autres.

 

 Jacqueline Lessard, mère et arrière grand-mère, modèle d'humanisme.

Jacqueline Lessard

Jacqueline Lessard
1926-2013
____________

- Mère et arrière grand-mère

- Chrétiennne engagée

- Modèle d'humanisme

________________________________________________________________________________

"Le séisme est tout frais dans ma mémoire.
Parfois, il m'arrive de sentir la terre trembler en dedans de moi.
Mais ce qui compte le plus, c'est d'offrir un avenir aux enfants,
leur donner des soins et de l'instruction".
Jacqueline Lessard

________________________________________________________________________________

Brève biographie de Jacqueline Lessard

Jacqueline Lessard est née le 23 juillet 1926.
Elle est la fille de Michel Lessard et Marie-Alice Brassard.

Le 23 juin 1931, alors que Jacqueline n’a que 5 ans, la famille Lessard s’installe
au Lac-des-Habitants, site non habité et encore vierge à cette époque.
Les premiers temps passés au Lac-des-Habitants furent très durs puisque la famille habitait dans un camp ayant pour annexe l’étable.

À l’automne 31, les Lessard y construisirent leur maison.
C'est la première maison à être bâtie dans ce patelin.
Celle-ci est assez grande pour recevoir occasionnellement les familles "sans d’abris".
Le père de Jacqueline était à peu près le seul à posséder un attelage de chevaux double et il rendait service souvent à ceux qui n’en possédaient pas. C’était un homme généreux.
__________________________________________________________________________

Aujourd’hui, "Lac-des-Habitants" est devenu la municipalité Lamarche,
sous le patronage de Notre-Dame-du-Rosaire.

C’est dans une ambiance de fraternité, de partage et de générosité
que Jacqueline fut éduquée.

__________________________________________________________________________


Le 24 avril 1946, Jacqueline se marie à Jean-Joseph Savinsky
dans la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la municipalité de Lamarche .

Jean-Joseph Savinsky est né le 28 décembre 1923.
Il a exercé la profession de mécanicien-contremaître à la compagnie Consolidated Bathrust à Alma.

C'est un homme très croyant qui n'hésite pas à s'impliquer
dans l'Église.
__________________________________________________________________________

Jean-Joseph et Jacqueline ont résidé d’abord à Lamarche
où ils ont élevé leurs sept enfants:
- Gaétan Savinsky (Christiane Mc Nicoll) - Réjean (Denise Boulet)
- Roger (Nicole Boulet) - Paquerette (Gilles Pelletier)
- Martine (feu Alaon Mancheron) - Gervais (Sophie Côté) -Line (Denis Bouliane).
Leur famille s'est élargie et compte aujourd'hui 19 petits-enfants
et 34 arrière-petits-enfants.

En 1985, la famille Savinsky s'installe à Alma.
__________________________________________________________________________

Mère de sept enfants, Jacqueline applique les valeurs que lui ont léguées ses parents
et devient une personne très engagée dans sa paroisse.
Dans sa grande générosité, elle n’hésite pas à accueillir chez elle les personnes
dans le besoin.
__________________________________________________________________________

Jacqueline et Joseph ont joint le "Mouvement des cursillos"
en 1978. Ils se sont également impliqués dans la Chorale de la paroisse et dans le mouvement "Foi et Lumière".
Jean-Joseph a aussi oeuvré dans le mouvement "Saint-Vincent-de-Paul".
C'était un couple chrétien très engagé dans l'Église Catholique.
__________________________________________________________________________

Jean-Joseph Savinsky est décédé le 9 août 1988 suite à un infarctus à l'âge de 64 ans.

Quelques temps après le décès de son mari, Jacqueline déménage à Jonquière.
Pendant trois ans, elle occupe un emploi dans une maison pour handicapés.

En 1994, Jacqueline fait un premier séjour de trois semaines en Haïti.
Elle aime tellement ce pays qu’elle décide de s’y installer et d’y travailler.
__________________________________________________________________________

Durant quelques années, elle travaillera à la Villa Manrèse
située à Port-au-Prince. Cette maison appartient à la communauté des Clercs St-Viateurs.
Celle-ci oeuvre au service de l’Église d’Haïti en s’occupant de ressourcements spirituels et de formations.
C’est aussi un carrefour de tous les organismes humanitaires.
__________________________________________________________________________

C'est là que Jacqueline fit la rencontre du Père Jean Bruny.
C'est un prêtre catholique, affecté d'abord dans un premier temps à la cathédrale d’Haïti, puis à la paroisse de petit Goâve situé dans le sud du pays.
Plus tard, il devient curé de la paroisse des Palmes (diocèse de Port-au-Prince).
Jacqueline décide de seconder le père Bruny dans sa mission avec les pauvres.

Dans la paroisse des Palmes se vit beaucoup de misère, de pauvreté et les enfants n’ont presque pas de nourriture. Le père Bruny se donne alors comme mission de nourrir ces enfants.
Il a pour objectif de leur donner un bon plat chaud chaque jour.
Jacqueline s’occupe de préparer les repas de ces enfants démunis avec l’équipe du père Bruny.
Ils en préparent souvent jusqu’à 1000 repas par jour.

En 2001, le père Bruny décède suite à une maladie.
__________________________________________________________________________

Jacqueline veut s’impliquer d’avantage auprès des enfants démunis.
Elle fera du bénévolat dans une institution ayant pour nom
" Espoir d’enfant" située à Croix-des-Bouquets,
en banlieue de Port-au-Prince.
__________________________________________________________________________

Elle collabore financièrement à la survie de cette maison avec ses avoirs personnels.
Ce centre hébergeait plus de cinquante enfants et on leur fournissait l’éducation.
Jacqueline était très attachée à ces enfants comme si c'étaient les siens.
__________________________________________________________________________

Le 12 janvier 2010, Jacqueline Lessard voit "Espoir d'enfant" ravagé par le terrible tremblement de terre et ses enfants sont obligés de coucher à l’extérieur.

Cinq jours plus tard, Jacqueline doit faire un retour forcé au Québec par avion militaire.

 

Jacqueline ne lâche pas prise et ne veut pas laisser les enfants d’Haïti sans aide.
Suite à une apparition qu'elle a faite à l'émission "Tout le monde en parle",
elle démarre un projet de reconstruction avec des donateurs québécois.

Une campagne de financement est donc levée au Québec et les principaux collaborateurs sont : Immavision, Jean Coutu , Couche-Tard, Oxfam etc.
Tous ont généreusement collaboré et une somme totalisant près de 2 millions
de dollars fut ramassée.

Le complexe « Espoir d’enfants » sera rénové et un soutien sera alors offert mensuellement durant deux ans par la fondation Jacqueline Lessard.
Un conflit s’installe alors avec un collaborateur, toutefois un grand projet de construction se met en marche dans un autre endroit.
__________________________________________________________________________

À une dizaine de kilomètres plus loin,
plus précisément à Croix-des-Bouquets,
le grand projet prend donc racine
sous une autre forme et portera dorénavant le nom de :
« Maison de l’avenir Jacqueline Lessard-École Laferté-Roy».

__________________________________________________________________________

Depuis mai 2013, l’administration de la "Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard" est sous la responsabilité des Filles de Marie Reine Immaculée (FMRI), c'est une communauté religieuse haïtienne expérimentée dans ce type de projet puisqu’elles gèrent deux autres écoles à Croix-des-Bouquets.
__________________________________________________________________________

La construction de "La Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard-École Laferté-Roy"
s'est terminée en 2012. Elle a une capacité d'accueil de 80 enfants
.
__________________________________________________________________________

Avant son décès, Jacqueline Lessard a écrit une lettre pour
le site internet de sa fondation dont en voici un extrait :
« J'ai eu la chance d'accueillir les premiers enfants dans nos nouveaux locaux.
J'ai une équipe en qui j'ai confiance et l'avenir est positif puisque j'ai vu de mes yeux mon oeuvre qui se poursuit.
Les enfants démunis bénéficient du don merveilleux qu'ont fait les Québécois et si le cœur vous en dit, continuez d'aider ces petits enfants démunis".

Son fils, Gaétan Savinsky, garde de sa mère l'image d'une femme généreuse, totalement dévouée à sa cause
et il ajoute lors d'une entrevue faite à Radio-Canada
(région Saguenay) en août 2013:
"S'il n'y avait pas des personnes comme ça, d'après moi, l'humanité irait plus mal ".

__________________________________________________________________________

Le 16 août 2013, Jacqueline Lessard est décédée suite à un cancer.
Elle habitait au Jardin des Mésanges,
situé au 1540, boul. Auger Ouest à Alma.
Elle était âgée de 87 ans.
Les funérailles ont eu lieu le 24 août 2013 à l'église de Lamarche
et ses cendres ont été déposées dans le cimetière du même endroit.

La Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard


Le complexe "La Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard-École Laferté-Roy" est fonctionnel et est doté d'une fabuleuse équipe.

Elle est constituée de trois bâtiments principaux et d'un bâtiment secondaire.

_________________________________________________________________

Le dortoir
est composé de :
• Quatre salles dont une est utilisée pour les garçons, une pour les filles, une pour superviseurs et une comme dépôt.
• Deux salles de toilettes (garçons et filles), comprenant chacune trois toilettes et trois douches.
• Deux chambres pour les superviseurs.

La cuisine comprend :
• Un espace pour la préparation des repas
• Une cafétéria où les enfants prennent leurs repas • Une buanderie
• Deux toilettes
__________________________________________________________________________

L'école Laferté-Roy
Cette école est composée de cinq salles de classe et d'un local administratif.

A l’heure actuelle, une classe est utilisée pour le préscolaire, une classe comme salle de travail et une classe comme réfectoire pour les sœurs.
Le local administratif sert de chapelle aux sœurs.
Une classe est inutilisée à l’heure actuelle.
Depuis septembre 2014, elle acccueillera 80 enfants pour les cycles préscolaires.

__________________________________________________________________________ _

L'équipe qui assure le bon fonctionnement de la "Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard" est composée de 22 personnes, dont quatre religieuses qui assurent la gestion des opérations quotidiennes et une sœur qui est jardinière au préscolaire. La plupart des personnes qui travaillent à la Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard résident à Croix-des-Bouquets.
__________________________________________________________________________

Résidence des soeurs
:
Présentement, les quatre soeurs responsables des opérations de la "Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard" et de l'école Laferté-Roy vivent avec les enfants.
La construction d'une résidence comprenant notamment cinq chambres, un bureau et une salle communautaire leur permettra d'être beaucoup plus confortable pour la gestion au quotidien, en plus de libérer de l'espace pour l'arrivée éventuelle de nouveaux enfants.

La construction d'un mur est une priorité afin d'assurer la sécurité et l'intimité du personnel et des enfants de la Maison de l'Avenir Jacqueline Lessard.

Des latrines supplémentaires seront construites pour les enfants qui fréquentent l'école Laferté-Roy étant donné qu'une hausse de la clientèle scolaire est prévue. Un terrain de jeu sera également aménagé.

Partenaires de la fondation Jacqueline Lessard


M. Jean Coutu a eu un coup de coeur pour l'oeuvre de Mme. Jacqueline Lessard. Il remet entre autre cinq dollars par livre de son autobiographie pour la fondation Jacqueline Lessard.
L'engagement et le dévouement démontré pour bâtir cette oeuvre ont incité M. Coutu à s'impliquer et à assurer financièrement le développement de la maison et de l'école.
__________________________________________________________________________

M. Louis-Jacque Laferté, directeur général des Centres de rénovation Laferté, et son épouse, Marie-Josée Roy, ont été interpellés dès le début du projet de Jacqueline Lessard.
Il ont choisi de poursuivre leur appui en soutenant financièrement le développement de l'école qui portera le nom de "L'école Laferté-Roy".
__________________________________________________________________________

Terre Sans Fontières est un organisme de coopération international qui travaille en Haïti depuis plus de 30 ans.
Cette expérience et son réseau de partenaire sur le terrain en font un partenaire de choix pour le suivi des projets initiés par la Fondation Jacqueline Lessard.
Pour rejoindre la Fondation Jacqueline Lessard ou Terre sans Frontière
Adresse: 399, rue des Conseillers Porte 23
La Prairie, Québec J5R 4H6
Tél : 450-659-7717 Téléc : 450-659-2276

Et sans frais 1-877-873-2433


________________________________________________________

Quarante deux enfants sont présentement
les bénéficiaires de cette grande oeuvre

1.Valde Bethsaida Rashell (6 ans) - 2. Séné J. Ednerson (5 ans)- 3. Thermidor Rolanda (8 ans)
4. Thermidor Rolando (8 ans) - 5. Tibelma Dieulene (8 ans)
6. Derilus Samuel (2 ans) - 7. Derilus Shenia (5 ans)
8. Duval Samuel (6 ans) - 9. Duval Saul (6 ans)
10. Exama Abel (9 ans) - 11. Jacob Francia (10 ans)
12. Jean Magdalène (4 ans) - 13. Jean baptiste Christelle(7 ans) 14. Dieujuste Robens (10 ans) - 15. Charles Jamesley (8 ans)
16. Bernard Rejihna (9 ans) - 17. Clerville M Andrelise (8 ans) 18. Destin Miraculeuse (10 ans) - 19. Charles Gaëlle (4 ans)
20. Paul Stolsen Oliver (10 ans) - 21. Exama Jerry (6 ans)
22. Joseph Shooby (10 ans) - 23. Joseph Wandalès (8 ans)
24. Sené James Weismann (6 ans) - 25. Jacob Frantso (8 ans) 26. Estavien Saraphina (4 ans) - 27. Jean Anaika (10 ans)
28. Alteus John Peter (8 ans) - 29. Poteau Metchina (4 ans)
30. Joseph Maylove (4 ans) 31. Cadet Miguelsie (3 ans)
32. Nonsan Eldjinia (8 ans) 33. Pierre Carina (9 ans)
34. Jean Elie Jean (10 ans) -35. Logis Joubens (9 ans) -
36. Widley Exumé (7 ans) - 37. Wideline Exumé (7 ans)
38. Widnelson Exumé (2 ans) 39. Lorsinia Prospere (8 ans)
40. Christian Abdhull Louis (2 ans) - 41. Dave Saint-Lot (8 ans) 42. Josué jean Louis (11 ans)

________________________________________________________

Source:
Wikipedia
- Site de la fondation Jacqueline Lessard
- Oxfam Québec
- Photos sur le web- Radio-Canada -
Photos de la famille Savinsky
- Line Savinsky - Robert Gonneville.
_____________________________________________________________________________________________
Recherche et conception: Réjean Vigneux
Révision: Marielle Lefebvre
Mise à jour: 01-2015