Imprimer Texte plus gros Texte plus petit

Prière > Apprendre à prier > Choix de textes sur la prière

Choix de textes sur la prière

Textes provenant d'auteurs spirituels ou extraits de documents officiels de l'Église

Retire-toi dans le secret


par Henri J. M. Nouwen

Coin de prière - icône de l'amitiéSans solitude, il est pour ainsi dire impossible de vivre une vie spirituelle. La solitude, c'est d'abord réserver un temps et un lieu à Dieu, et à Dieu seul. Si nous croyons vraiment, non seulement que Dieu existe, mais qu'Il est activement présent dans notre vie -- qu'Il nous guérit, nous instruit et nous guide --, nous avons besoin de réserver un temps et un lieu pour accorder à Dieu toute notre attention.

"Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte et prie ton Père qui est présent dans le secret." (Mt 6,6)

Introduire un peu de solitude dans notre vie est une discipline des plus nécessaires mais aussi des plus difficiles. Même si nous pouvons éprouver un profond désir de vraie solitude, nous ressentons toujours une certaine appréhension en approchant du lieu et de l'heure solitaire. Dès que nous sommes seuls, sans personne à qui parler, sans livres à lire, sans télé à regarder, sans appels téléphoniques à faire, un chaos intérieur s'ouvre devant nous. Ce chaos peut nous troubler et nous désorienter au point que notre affairement nous manque cruellement. Il ne suffit donc pas d'entrer dans sa chambre et de fermer la porte pour chasser de son esprit les doutes, les angoisses, les craintes, les mauvais souvenirs, les conflits non résolus, les mouvements de colère et les désirs impulsifs. Au contraire, une fois éliminées les distractions extérieures, nous découvrons souvent que les distractions intérieures attaquent en force...

Mais si nous avons assez de discipline pour tenir bon et ne pas nous laisser intimider par ces voix ténébreuses, elles vont perdre peu à peu de leur force et s'estomper pour céder la place aux voix plus douces, plus mélodieuses, de la lumière.

La solitude, c'est d'abord
réserver un temps et un lieu
à Dieu, et à Dieu seul.

Il nous faut commencer par planifier soigneusement notre temps de solitude. Il est possible que nous ne puissions en supporter plus de cinq ou dix minutes par jour. Peut-être sommes-nous prêts à faire une heure chaque jour, un après-midi par semaine, ou une semaine par année. La durée variera avec le tempérament, l'âge, le travail, le style de vie et la maturité de chacun. Mais nous ne prenons pas la vie spirituelle au sérieux si nous ne réservons pas un peu de temps pour être en compagnie de Dieu et à son écoute.

Une fois pris l'engagement de passer du temps dans la solitude, nous devenons plus attentifs à la voix de Dieu en nous.

À mesure que nous nous vidons de nos nombreux soucis, nous en venons à découvrir non seulement avec notre esprit mais aussi avec notre coeur que nous n'avons jamais été vraiment seuls, que l'Esprit de Dieu avait toujours été là, avec nous...

___________

Extraits de "Making All Things New", traduits et cités dans "La seule chose nécessaire : vivre une vie priante", Ed. Bellarmin, 2001, p. 48-54
Source de l'Image: Icône de l'amitié - site de Taizé (http://www.taize.fr/fr_article4344.html)