Imprimer Texte plus gros Texte plus petit
Texte plus gros Texte plus petit

Cursillo > Histoire > II. Le virage du 7 janvier 1949

Changement de nom

35.      Lorsqu’on fait l'histoire du MC, il est bon de dire quelques mots sur les changements de nom de notre Mouvement. Dès janvier 1949, les Cursillos perdaient leur nom de famille! Jusque là, on les avait appelés «cursillos des chefs de pèlerins», mais maintenant que le pèlerinage à Santiago faisait partie du passé, et que l'on continuait à donner des cursillos, comment les appeler? Puisque le nouvel objectif de ces sessions était de conquérir des jeunes pour le Christ, de les rapprocher de Dieu, on se mit à les appeler «Cursillos de conquista». Un nom qui durera jusqu'en mars 1953, c'est-à-dire jusqu'au Cursillo # 33.

36.      En juin 1953, la revue PROA soulevait des réserves à propos du nouveau nom qu'on avait donné au Mouvement: «Cursillos de conquête». Le 20 décembre de la même année, lors d'une assemblée, Mgr Hervás, spontanément, rendait grâce à Dieu pour les «Cursillos de Cristiandad», mot qui revenait alors souvent sur les lèvres du Pape Pie XII. Il venait de rebaptiser le Mouvement et c'est le nom qu'il porte encore aujourd'hui, en langue espagnole, italienne ou anglaise. Il n'y a qu'en français que le nom est resté simplement Cursillos, sans autre nom de famille, car pour nous, le mot étant étranger, il pouvait identifier à lui seul le nouveau Mouvement. (Il y a eu une tentative de traduction en français de l'expression Cursillos de Cristiandad, par celle d' Ateliers de vie chrétienne, mais elle n'a jamais été retenue). Le P. Rohloff, pour sa part, regrette que le Mouvement soit identifié par l'une des trois phases qui n'est pas la plus importante: le Cursillo ne dure que trois jours dans notre vie, c'est le 4e jour qui est important, c'est le postcursillo qui devrait donner un nom à notre Mouvement; et il suggère «Mouvement Ultreya» ou mieux, selon lui, «Le Mouvement des pèlerins», en route vers le Père (p. 36).

suivant >