Imprimer Texte plus gros Texte plus petit

Cursillo > FAQ - Question 6
Texte plus gros Texte plus petit

Qui peut vivre un Cursillo?

...Pourquoi pas toi ?..

emmaus_fraction du painLe Cursillo est destiné à tous ceux et celles qui désirent faire le point sur eux-mêmes, sur leur relation à Dieu et leur relation avec les autres.

Il est ouvert aux personnes de toute classe sociale, homme ou femme, personne mariée ou célibataire. Il a été conçu particulièrement pour les laïcs mais l'invitation s'adrersse aussi aux prêtres et aux religieux et religieuses. Pour les gens mariés, il est souhaitable (mais non indispensable) que les deux partenaires soient prêts à y participer, car c'est une expérience qu'on voudra partager entre conjoints. Il est important de noter que le Cursillo n'est pas réservé uniquement à ceux qui fréquentent l'Église. Même ceux qui se sont éloignés de la pratique religieuse peuvent le vivre.

Il s'adresse à toute personne équilibrée, capable de capter le message évangélique et de s'engager au service du prochain.

Cependant il faut savoir...

rayonnement de l'amour du Christ ... que l'expérience du Cursillo n'est pas recommandée à tous en toutes circonstances.
Par exemple, la fin de semaine du Cursillo n'est pas conçue pour aider à résoudre des problèmes d'ordre psychologique ou à passer à travers une épreuve. L'équipe responsable d'un Cursillo n'est spécialisée ni en counselling ni en thérapie de groupe.

À ceux qui sont préoccupés momentanément par un problème à résoudre ou qui passent à travers une période d'instabilité émotionnelle (par exemple, suite à une séparation récente), on suggère fortement de remettre à plus tard la participation au Cursillo. Ce n'est qu'une fois sur la voie du retour à la stabilité émotive, qu'on pourra en tirer un réel profit.

Il en va de même pour ceux qui ont à résoudre des problèmes graves comme l'alcoolisme, la drogue ou la dépression. Le Cursillo ne saurait prétendre être une solution pour les personnes vivant ces situations. Pour ce genre de difficultés, il y a des organismes et des traitements beaucoup plus adaptés et beaucoup plus efficaces.

Les moissonneurs les plus convoités...

"Priez le maître de la moisson..." Si nous avons parlé de ceux qui peuvent faire leur Cursillo, il faut aussi penser à ceux qui devraient le faire...

Inviter à vivre un cursillo ce n'est pas seulement offrir le cadeau d'une belle fin de semaine à une personne que l'on aime. C'est plutôt offrir un cadeau à son entourage... Car le but ultime du Cursillo c'est de transformer les milieux par la force du témoignage chrétien.

Aussi, "Les Idées Fondamentales du MC" invite à rechercher particulièrement, dans les milieux que l'on veut évangéliser...

... celui ou celle qui a de l'influence sur son entourage, c'est-à-dire la personne dont les opinions comptent, dont les décisions font bouger les choses, dont les attitudes entraînent,

...la personne qui refuse de se résigner à une vie médiocre et qui souhaite bâtir un monde plus humain et plus fraternel,

...qui est sociable, apte au travail d'équipe, généreuse, préoccupée des autres et du monde. ( voir I.F.M.C., nos 221 à 226)

En recherchant ceux qui ont des qualités naturelles de leader, le MC n'est pas élitiste pour autant. Comme on l'a mentionné au début, le Cursillo est ouvert à tous. D'autant plus que les vues du Seigneur ne sont pas toujours nos vues!.. Par ailleurs, les parrains et marraines ne doivent pas oublier que le but ultime du Mouvement est la "fermentation des milieux" et que cela signifie miser particulièrement sur les personnes qui l'influencent déjà ou qui peuvent l'influencer.

À ce propos, Eduardo Bonnin, le principal fondateur du MC, aime à rappeler que ces qualités peuvent se retrouver chez un "loin de Dieu et de l'Église" qui peut avoir, en puissance, l'étoffe d'un vrai leader chrétien. De nombreux jeunes aujourd'hui peuvent entrer dans cette catégorie. Il arrive souvent qu'ils sont les plus ardents à s'impliquer et à témoigner du Royaume, au lendemain d'un Cursillo. L'Église aura toujours besoin de nouveaux "saint Paul"!..

La personne intéressée à vivre son cursillo verra, dans ce rappel sur le but ultime du Mouvement, une indication que l'expérience des 3-jours n'est pas une fin en soi mais une étape... Vivre un cursillo, c'est plus qu'une expérience inoubliable; c'est le début d'une vie nouvelle!