Une histoire d'amour - Cursillo francophone Alexandria-Cornwall

Cursillo francophone
diocèse
Alexandria-Cornwall
Aller au contenu
Activités
 
Bonsoir à tous ...,

Depuis le départ de Mgr. Marcel Damphousse, il y a beaucoup de rumeurs qui circulent au sujet des paroisses et du diocèse. On ne sait pas ce que sera l’avenir. Une chose est certaine nous vivons la fin d’une belle histoire d’amour qui a débuté en septembre 1976. Le cursillo dans notre diocèse a débuté avec une première communauté à Alexandria, pour lentement grandir et s’implanter à Cornwall

Cette première communauté de Cornwall a fait ses débuts en 1976 avec une dizaine de cursillistes qui se réunissaient dans les maisons. Le premier couple responsable fut Réjean et Pauline Séguin, animateurs spirituels Père Rhéal Bisaillon et Roméo Major et Denis Vaillancourt. Comme le nombre grandissait, en 1978, ils ont commencé les Ultreyas dans la sacristie de l’église Sainte-Croix. Par la suite, en 1982,  nous avons commencé à vivre nos fins de semaine à la Maison Shalom  de Saint-Raphaël. Le nombre de membres grandissait toujours et la communauté Sainte-Croix a donné naissance à la communauté SS Martyrs-Canadiens et Saint-Félix
 
Sainte-Croix fut un lieu de rassemblement accueillant et fraternel pour célébrer nos anniversaires 5e, 10e, 15e, 20e et notre 30e anniversaire du mouvement. Notre 25e anniversaire fut célébré à Alexandria. Nous avons fêté, nous avons ri, nous avons partagé et nous avons pleuré la perte d’être cher.
 
Que de beaux souvenirs nous garderont de notre première communauté cursillistes à  Cornwall.
 
Depuis environ un an, cette communauté est devenue vulnérable avec les rumeurs qui circulaient  dans le diocèse. Lorsque la fermeture de Sainte-Croix fut officielle, beaucoup de cursillistes ont été affectés. Pour Denis et moi et c’est la communauté qui nous a accueillis lors de notre arrivée ici. Nous avons travaillé avec beaucoup de couples responsables, d’animateurs pour faire grandir le mouvement dans le diocèse.
 
Ce soir nous voulons soulignés les efforts de ceux et de celles qui ont su garder cette communauté vivante malgré toutes les incertitudes qui planaient au-dessus de leur tête. Un gros merci à Gérald et Louise Lapensée qui en septembre ont accepté le rôle de responsables, sachant très bien que ce ne serait pas facile de vivre dans l’attente de la décision finale. Vous n’avez pas eu la tâche facile et avec le peu de ressources disponible vous avez su garder la flamme allumée jusqu’à la fin.
Nous n’avons pas le choix, nous acceptons la décision de cette fermeture avec un certain malaise et un pincement au cœur.
 
On applaudit les cursillistes de Sainte-Croix qui ont été capables de continuer malgré les incertitudes.
 
On peut dire que votre communauté va nous manquer. Elle a été le berceau de plus de 350 cursillistes qui ont fait leurs premiers pas dans cette communauté Sainte-Croix. C’est une longue histoire de plus de 40 années qui se termine difficilement avec des pleurs, mais aussi avec de beaux souvenirs. Ce deuil que vous vivez nous le partageons avec chacun de vous.
 
Voilà une belle histoire d’amour qui se termine.
 
 
Texte lu à notre Clausura du 71e Cursillo, le 27 novembre, 2016
Maison Shalom, Alexandria.
Préparé par
Denis et Pierrette Lemieux


Cursillo francophone diocèse Alexandria - Cornwall
Retourner au contenu | Retourner au menu