Imprimer Texte plus gros Texte plus petit



La foi en action
> Modèle de la semaine > Liste des modèles en archive

Un modèle de foi en action

Prophètes de notre temps !

...tantôt de grands noms
connus mondialement,

tantôt des témoins
qui rayonnent
dans un milieu donné.

Chacun à sa manière
nous interpelle
comme un reflet du Christ.
Lavement des pieds
Chacun nous invite à répondre
à l'amour que Dieu nous porte
en nous mettant
au service des autres.


pointeur Voir autres modèles

 


Soeur Jeanne Bizier,fmbSoeur Jeanne Bizier,fmb
_______________

Fondatrice
de la
"Famille Myriam Beth’léhem"
__________________________

"Dieu, c'est mon Père et ma famille,
c'est la famille de Dieu "
Sr. Jeanne Bizier

________________________________________________________________________________

Brève biographie de Jeanne Bizier


Jeanne d'Arc (Marie-Florentine) Bizier est née le 7 juillet 1928 à St-Victor-de-Tring, en Beauce.

Cette municipalité a une population de près de 2500 habitants.
___________________________________________________________________________

Jeanne est la douzième d’une famille unie de quatorze enfants.

Elle est la fille de Saluste Bizier, cultivateur, un homme de foi et de relation, un saint qui s’ignorait
et de Marie Guenette, une femme d’engagement, confidente de la jeunesse. Ses parents se sont mariés le 25 novembre 1902.
___________________________________________________________________________

Son enfance « heureuse », c’est l’histoire d’une Présence,
c’est l’histoire de la gratuité d’amour de Dieu, son Père.

Jeanne a grandi à la campagne jusqu’à l’âge de 16 ans, entourée de tendresse familiale.

Chez les Bizier, le climat familial était tout de confiance et de taquinerie.


Religieuse chez les sœurs
« Servantes du Saint-Cœur-de-Marie »

En 1939, Jeanne quitte sa famille pour répondre à l’appel de Jésus. Elle est bien décidée à lui consacrer sa vie et ses nombreux talents. D’ailleurs, dès ses 7 ans, elle avait déjà «marié» Jésus dans son cœur. C’est chez les sœurs «Servantes du Saint-Cœur-de-Marie» qu’elle compte réaliser son appel contemplatif et missionnaire, dans la fidélité d’un Oui d’amour progressif et continu.

 


Elle fait son entrée chez les sœurs
« Servantes du Saint-Cœur-de-Marie ».
Cette congrégation au style familial de simplicité
fut fondée par le père François Deplace (1825-1911), le 18 mai 1862 à Paris, aidé de Marie Moisan (1824-1892). C’est le 12 octobre 1892 qu’arrivent les premières sœurs au Québec, à Saint-Éphrem de Beauce, pour y fonder le premier «petit Nazareth» d’outre-mer.
____________________________________________________________________________

Sœur Jeanne (Candide-de-Jésus) vécut heureuse chez les sœurs
" Servantes du Saint-Cœur-de-Marie" durant quarante ans.

Elle y exerça tour à tour la mission d’enseignante, de directrice d’école et de coordonnatrice du Centre interprovincial de Beauport, avec un souci constant de créer l’unité partout.

Dès 1966, elle est interpellée pour un renouveau de la vie consacrée, au cœur même de sa communauté qu’elle admirait beaucoup.
___________________________________________________________________________


Pendant plus d’une dizaine d’années, elle reste à l’écoute du Plan de Dieu, à travers un sage accompagnement spirituel, tout en assumant avec fidélité ses responsabilités et en collaborant avec les laïcs, dans le domaine de l’éducation.

Soeur Bizier en mission chez les Pères Trinitaires


Le 26 octobre 1974, alors qu’elle commence à animer des retraites de prêtres et d’hommes d’affaires, avec le Père Jean-Paul Régimbald, Trinitaire de Granby, elle perçoit une voix intérieure lui dire:
"C’est une Expérience de Providence que j’attends de toi.

Je te dirai tout au fur et à mesure.
Ce sera la Maison du Pain et Marie en sera la Reine…"
Serait-ce l’annonce d’une avenue nouvelle dans l’Église?
___________________________________________________________________________

Sœur Jeanne consulte Mgr Émile Turgeon, son guide spirituel depuis ses 12 ans.

Il la confirme et l’encourage à prendre l’esprit d’abandon de cette parole, en attendant la manifestation claire du Plan du Seigneur à travers les événements.

C’est avec prudence et humilité qu’elle accueillit par la suite plusieurs autres paroles intérieures où Jésus lui révèle l’Intuition et les orientations de la nouvelle mission d’Église qui semble dessiner pour elle une nouvelle évangélisation de la culture.
___________________________________________________________________________

Sœur Jeanne travailla 4 ans avec le père Jean-Paul Régimbal (1931-1988), chez les Pères Trinitaires, de même que dans le Centre de formation d’animateurs de l’Eau Vive, dont elle fut responsable.
À cette époque, plusieurs jeunes lui expriment leur désir de se donner au Seigneur dans une nouvelle forme de vie consacrée. Elle les accompagne avec prudence, tout en cherchant une maison pour les rassembler…

La Providence se manifeste en 1977, alors qu’elle anime une retraite d’hommes d’affaires. À la fin, un homme de Québec,
M. Gaston Desmeules, annonce qu’il offre l’ancienne Auberge du Roc de Baie-Comeau pour une communauté nouvelle.
Sœur Jeanne ne se sent pas directement concernée par les propos de M. Desmeules.
Mais c’est un ami avocat, M. Adolphe Roy, qui insiste pour qu’elle aille voir sur place.
Malgré l’état lamentable des lieux, la jeune plutôt critique qui l’accompagne sent que cette auberge sera pour leur groupe.

___________________________________________________________________________

Finalement, la rencontre d’un prêtre de la Côte Nord, Denis Lavoie, la met en contact avec monseigneur Jean-Guy Couture, évêque du diocèse de Hauterive.

L’accord de l’évêque était pour Sœur Jeanne un signe essentiel pour y discerner un projet de Dieu.
Monseigneur est très favorable à la venue d’une communauté nouvelle dans son diocèse.
___________________________________________________________________________

Le 7 juillet 1978, il la présente dans le Bulletin diocésain : «Nous accueillons avec une joie fraternelle et amicale les membres du Service Myriam Beth’léhem et nous les assurons de nos prières et de notre franche collaboration.» Sœur Jeanne relève ses manches et va de l’avant, dans un désir de totale disponibilité au service du projet du Père.

 

La " Famille Myriam Beth’léhem"


Le 29 septembre 1978, arrive un premier groupe d'une dizaine de personnes pour s’installer à Baie-Comeau et ainsi, changer la vocation de l’ancienne Auberge du Roc pour en faire un Foyer-Cénacle de communi-O-thérapie.

Sœur Jeanne les rejoint le 2 octobre, suivi du frère Paul-Émile Dion qui viendra la seconder, prêté par sa communauté des Frères de l’Instruction chrétienne.

La fondation officielle de la Famille Myriam Beth’léhem a lieu le 13 janvier 1979, alors que

Sœur Jeanne prononce ses vœux définitifs comme Petite Sœur de Myriam, entre les mains de Mgr Couture.
Monseigneur lui dit : «Et maintenant, va nouvelle petite Myriam, va porter à tous ceux que le Seigneur t’enverra, l’esprit qu’il vient de te donner!»
___________________________________________________________________________

La " Famille Myriam Beth’léhem " est reconnue par monseigneur Roger Ébacher, le 8 décembre 1985, comme une famille spirituelle
de consacrés et elle est ensuite reconnue canoniquement
le 15 septembre 2006, par monseigneur Pierre Morissette, comme une association privée de fidèles, en vue d'être un Institut de Vie consacrée
de droit pontifical au sein de l'Église catholique. ___________________________________________________________________________

La Famille Myriam Beth’léhem est une famille spirituelle, à la fois contemplative et mission- naire et est née du souffle Vatican II.

Les membres internes de la Famille-Myriam portent le titre de petits frères pour les hommes et petites sœurs pour les femmes.

Ils sont habillés en bleu; une robe pour les femmes et une chemise avec un pantalon foncé pour les hommes.

___________________________________________________________________________

 

La Famille Myriam organise des activités pour les enfants, les adolescents, les jeunes adultes et même pour des familles entières.
Ces activités sont appelées défis et peuvent varier de quelques heures à une fin de semaine, et pour les familles, à une semaine.
Des retraites paroissiales sont aussi organisées par la Famille Myriam.
Elles sont ouvertes à un peu tout le monde (couples, familles et personnes seules).
Elles durent habituellement une semaine.

La Famille Myriam enregistre des "Petits Chants" inspirés de la parole de Dieu.
Ces chants répondent aux besoins d'une nouvelle évangélisation de la culture.
Ils sont disponibles en CD, en cassette audio et les partitions dans un recueil intitulé : petits chants d'inspiration biblique de la Famille Myriam.

___________________________________________________________________________

La Famille Myriam à plus de quatre-vingt membres internes, Petits Frères et Petites Sœurs, et de milliers de membres externes de par le monde, tous appelés à être missionnaires de miséricorde pour redonner l’espérance.

Selon l’Intuition de Sœur Jeanne Bizier, son appel particulier est de montrer l’Église dans sa complémentarité de Famille pour tous les enfants du Père.
___________________________________________________________________________

C’est un souffle de Renouveau filial de la Consécration baptismale.
L’éducation à cette nouvelle spiritualité de miséricorde se vit en famille, dans un cheminement sacramentel progressif et continu, afin de donner des saints à l’Église du 21e siècle.
On aide chacun à vivre une expérience de communi-O-thérapie, afin de redécouvrir son identité d’enfant bien-aimé du Père cheminant avec des frères et sœurs en Famille-Église.


Sœur Jeanne y forme à la vie contemplative autant par l’oraison personnelle et communautaire, qu’à travers les oui d’amour au quotidien, ainsi que par l’offrande de tout et de tous, unie à l’Offrande eucharistique de Jésus.

Elle prépare aussi à la vie missionnaire en développant le souci de multiplier les C.D. (contact direct d’espérance personnalisé) où l’on cherche à faire expérimenter à chacun qu’il est aimé de Dieu-Père, qu’il est sauvé par Jésus et qu’il a une place unique dans l’Église.

Elle enseigne avec conviction «la mission de suppléance» universelle, pour remplacer tous ceux que Jésus a sauvés par son Offrande à la Croix, mais qui ne s’approprient pas des grâces du salut qu’Il leur a méritées.
Il s’agit d’obtenir par notre foi audacieuse de baptisés que le Seigneur invente quelque chose pour les «saisir» et en faire des saints, en s’émerveillant à l’avance de ses prouesses de miséricorde.
___________________________________________________________________________

Fondée aussi pour répondre au besoin de réconciliation dans les familles, ainsi qu’à la recherche d’identité existentielle, la Famille Myriam s’efforce de rejoindre les jeunes, les personnes seules de tous âges et ainsi que les familles ensemble, dans diverses formes de ressourcement spirituel et d’engagement adaptées: «fin de semaine Défi-Jeunesse»; «Défi-Montagne»; journée de ressourcement ou semaine en familles dans l’un de nos Foyers-vivoirs de miséricorde; retraites paroissiales et diverses sessions là où elle est demandée. Elle désire conduire chacun à une rencontre personnelle avec Jésus pour un véritable cheminement spirituel qui conduit à la maturité d’un engagement missionnaire.
___________________________________________________________________________

Dans l’élan de la nouvelle évangélisation de la culture, la Famille Myriam enregistre depuis les débuts de sa fondation, des "Petits Chants" inspirés de la Parole de Dieu.

Ils sont disponibles en CD, ainsi que les partitions musicales dans un recueil intitulé : petits chants d'inspiration biblique, de la Famille Myriam.

___________________________________________________________________________

 

Maisons de la Famille Myriam au Canada:

Service Myriam Beth'léhem,

Baie-Comeau, QC,

fondation 1978


Myriam-Providence, Québec, QC, fondation 1979
Myriam-sur-Mer, Cap-Chat, QC, fondation 1987
Myriam-de-la-Vallée, Lac-au-Saumon, QC, fondation 1988
Myriam-de-l'Espérance, Chicoutimi, QC, fondation 1992
Myriam-de-la-Miséricorde, Montréal, QC, fondation 1993
Myriam-de-la-Paix, Tracadie-Sheila, NB, fondation 1994
Myriam-des-Prairies, Régina, SK, fondation 2000
___________________________________________________________________________

Maisons de la Famille Myriam dans d’autres pays:

Cénacle-Myriam, Jérémie en Haïti, fondation 1981
Cénacle-Myriam, Port-de-Paix en Haïti, fondation 1981
Myriam-sur-la-Volga, Astrakhan en Russie, fondation 1996
Myriam-de-la-Communion, Namur en Belgique, fondation 2000
Cenáculo Myriam-de-la-Alianza, Villa Rodriguez en Uruguay, fondation 2006
Myriam-de-la Réconciliation, Varsovie en Pologne, fondation 2015
___________________________________________________________________________

Coodonnées du Foyer central de la "Famille Myriam Beth'léhem:


http://famillemyriam.org/fra/index.php

105, boul. Lasalle,
Baie-Comeau, Québec G4Z 1R7 Canada
Tél: 418-296-6223
Fax: 418-294-2257
Message-Lumière de la Famille Myriam:
http://www.messagelumiere.org

Vidéos de Soeur Jeanne Bizier
_______________________________________________________


Vidéo sur You Tube - 5m.12.
Mise en ligne le 19 février 2010.
Histoire de soeur Jeanne Bizier et de la Famille Myriam.
Textes et photos entrecoupées
de Petits Chants de la Famille Myriam.
Narrateur: Guy Boucher
Jeanne Bizier et FM a.mpg

___________________________________________________________________________


Vidéo sur You Tube - 3m.15

Mise en ligne le 20 novembre 2010

Lancement du 3e tome autobiographique de

S. Jeanne Bizier -3.mpg

___________________________________________________________________________

Bibliographie

Le souffle d'Alliance Myriam, 1985
Ce livre indique les principes et les orientations de vie des membres internes de la Famille Myriam.

___________________________________________________________________________

La sainteté pour tous... Une Expérience de Providence, Jeanne Bizier, 2005.

Essai sur une nouvelle École de spiritualité issue de Vatican II :
l’École du Oui d’amour.

Sœur Jeanne nous explique comment l’Expérience de Providence, vécue comme à Nazareth, fournit tous les matériaux nécessaires pour faire de chacun de nous des saints dans la miséricorde.

___________________________________________________________________

Au coeur de ma vie... Un Trésor caché : Autobiographie de la Fondatrice
en 7 tomes comme témoignage de l'esprit de miséricorde de la Famille Myriam
.
Le septième tome est à venir.
___________________________________________________________________________

Tome 1
Ma vie… Le don gratuit d’une Présence, 2006.
L'enfance de Sœur Jeanne saisie par un appel d'intimité, pour une vie livrée à l'Amour trinitaire.
____________________________________________________________________________

Tome 2
Ma vocation... Un Oui à une Présence, 2007
La vie consacrée de Soeur Jeanne chez les Servantes du Saint-Cœur-de-Marie, une vie livrée à l'Amour dans une communauté identifiée par la simplicité filiale.

____________________________________________________________________________

Tome 3
Ma mission de Fondatrice… Au service d’une Présence, 2010.
Les prouesses providentielles de la fondation de la Famille-Communion de Myriam par Sœur Jeanne Bizier.
___________________________________________________________________________

Tome 4
Ma transmission de Fondatrice… Une fidélité à une Présence, 2011.
Les aventures de Famille-Communion dans la fondation des Vivoirs de miséricorde de la Famille Myriam, par S. Jeanne Bizier.
____________________________________________________________________________

Tome 5
Ma vie unifiée… Livrée à la Présence trinitaire, 2012.
Un survol de la richesse du patrimoine spirituel de la Famille Myriam, à la lumière des écrits de la Fondatrice inspirés par son témoignage de vie

____________________________________________________________________________

Tome 6
Ma vie livrée… une Flambée d’espérance, 2013.
Les exigences progressives d'un cheminement spirituel de la Famille-Communion dans la vie de la Fondatrice de la Famille Myriam-Beth'léhem.

____________________________________________________________________________

Tome 7
Une Présence d’Alliance… Un Vivoir de miséricorde, 2015… À venir.
Le cheminement spirituel de la Fondatrice de la Famille Myriam-Beth'léhem éclairé par l’évolution de la spiritualité d’un Renouveau filial de Consécration dans une famille-communion.

_______________________________________________________

Source:
Site web "Myriam Beth'lehem" -
Video sur You Tube -
Photos Famille Myriam + le web
- Soeur Pauline Dupuis, fmb-
(Révision finale: Soeur Jeanne Bizier, fondatrice le 23 mars 2015)
_____________________________________________________________________________________________
Recherche et conception: Réjean Vigneux
(Révision: Soeur Jeanne Bizier, fondatrice, le 23 mars 2015)