Imprimer Texte plus gros Texte plus petit



La foi en action
> Modèle de la semaine > Liste des modèles en archive

Un modèle de foi en action

Prophètes de notre temps !

...tantôt de grands noms
connus mondialement,

tantôt des témoins
qui rayonnent
dans un milieu donné.

Chacun à sa manière
nous interpelle
comme un reflet du Christ.
Lavement des pieds
Chacun nous invite à répondre
à l'amour que Dieu nous porte
en nous mettant
au service des autres.


pointeur Voir autres modèles

Mgr.  Pierre Claverie
Mgr. Pierre Claverie

1938-1996
___________

Algérien dans l'âme.

Religieux dominicain et martyre.

Assassiné pour
ses convictions.

_______________________________________________________________________________

"Mgr. Pierre Claverie a passé sa vie à aller à la rencontre de l'autre, s'efforçant de dépasser les barrières que la race, la religion et les drames du passé dressent entre les hommes"

________________________________________________________________________________

Brève biographie de Pierre Claverie


PIERRE CLAVERIE est né le 8 mai 1938 en Algérie,
à Alger, dans le quartier populaire Bad-el-Oued.

Il fait parti d'une famille unie et catholique.
Sa famille habite ce pays depuis 4 générations.
Ils sont « pied noir » c'est-à-dire:
Français d'origine européenne installé en Afrique du Nord notamment en Algérie de 1830 et ce jusqu'à l'époque de l'indépendance en 1962.
___________________________________________________________________________

Dans sa jeunesse, Pierre a milité dans le scoutisme.
Il obtint un baccalauréat à l'Université d'Alger.

En 1958, il poursuivra d’autres études à Grenoble.

Pierre constate que le protectorat français en Algérie ne fait pas l’unanimité et est loin d’être la perfection, ce qu’il appellera « bulle coloniale ».
Cette situation le préoccupe au plus haut point et l'emmène à s'interroger sur ce qu'il peut faire pour son pays d'origine.

Après méditation, Pierre se sent appelé à la vocation religieuse.

À 20 ans, en 1958, il entre au noviciat de Lille chez les Dominicains.

Pierre fera d’autres études complémentaires
chez les Dominicains au Saulchoir
(lieu où il y a des saules).

Ce lieu est situé à Étioles en banlieue de Paris.


Ordination et retour en Algérie

En 1965, Pierre Claverie est ordonné prêtre et en 1967, il retourne en Algérie.
Son désir est d'aider ce pays qui vient de réaliser son indépendance
et qui a tant de besoins.
Il apprend d'abord l’Arabe et se spécialise en connaissance sur l’Islam.
___________________________________________________________________________

En 1973, le père Claverie dirige un centre d’études diocésain "Les Glycines" qui est une institution d’études et de recherches relevant de l'Église catholique.

Cette institution est consacrée à l’étude de l’histoire de l’Algérie et de son patrimoine culturel, linguistique, religieux ainsi qu'à la promotion du dialogue des cultures et des religions.


Pierre Claverie est un excellent rassembleur, il participe à de nombreuses rencontres entre chrétiens et musulmans sur un dialogue inter-religieux.


Évêque d'Oran - Guerre civile en Algérie


Le 21 mai 1981, l'abbé Pierre Claverie est nommé évêque d’Oran.

Le 2 octobre 1981 lors son homélie d’ordination,
Mgr. Claverie dira à son auditoire:
« Mes frères et amis algériens, je vous dois à vous aussi d’être ce que je suis aujourd’hui.
Vous aussi vous m’avez accueilli et porté dans votre amitié.
Je vous dois d’avoir découvert l’Algérie qui était pourtant mon pays, mais où j’ai vécu en étranger toute ma jeunesse.

Avec vous, en apprenant l’arabe, j’ai surtout appris à parler et à comprendre le langage du cœur, celui de l’amitié fraternelle où communient les races et les religions ».

Mgr. Claverie connaîtra un rayonnement pastoral et évangélique sans précédent.
___________________________________________________________________________

En 1992, la guerre civile fait rage en Algérie.
L’Église d’Algérie est alors menacée et on conseille même à Mgr. Pierre Claverie d’abandonner les lieux car il se sent aimé du milieu. Il s’y oppose fermement et y demeure.
Il sera même appelé "l’évêque des musulmans".
Au fort de la crise il n’hésite pas à affirmer ses critiques autant du côté du FIS « Front islamique du salut » que du gouvernement algérien.
___________________________________________________________________________

Le 26 mai 1996 est perpétré l’assassinat de sept moines trappistes du monastère de Tibhirine en Algérie, non loin d'Oran.

Les sept moines sont enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996.

Ils sont séquestrés durant plusieurs semaines puis assassinés.


Mgr. Claverie sait bien que lui aussi est menacé.

 

Assassinat de Mgr. Claverie et de son chauffeur Mohamed


Peu de temps après avoir rencontré Hervé de CHARETTE, ministre des affaires étrangères, Mgr. Claverie meurt assassiné.

Il était accompagné de son chauffeur Abbesien Mohammed Bouchikni, un jeune musulman .

Le 1er août 1996, à 22h48, de retour de l'aéroport de la capitale, ils entrent dans l'évêché et allument la lumière du vestibule.
À ce moment une forte explosion retentit.
Tous deux sont tués sur le coup, Mgr. Claverie, la tête sur le seuil de sa chapelle
et Mohamed, derrière lui, au bas des marches.

Mgr Claverie aurait déjà dit de Mohamed:
«Tu vois, rien que pour un homme comme lui, ça vaut la peine de rester dans ce pays »
___________________________________________________________________________

 

Abbesien Mohammed Bouchikni, un jeune algérien
musulman, âgé de 21 ans était ami de la communauté
et habitait Sidi Bel Abbes.

Peu avant l’explosion qui les tua tous les deux,
Mohammed écrivait dans son carnet de souvenirs le texte suivant que l’on peut considérer comme son testament.


« Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
Avant de lever mon stylo,
je vous dis : La Paix soit avec vous.
Je remercie celui qui va lire mon carnet de souvenirs,
et je dis à chacun de ceux que j’ai connus dans ma vie que je les remercie.

Je dis qu’ils seront récompensés par Dieu au dernier jour.
Adieu à celui qui me pardonnera au jour du jugement ;
et celui à qui j’aurai fait du mal, qu’il me pardonne.
Pardon à celui qui aurait entendu de ma bouche une parole méchante,
et je demande à tous mes amis de me pardonner en raison de ma jeunesse.
Mais, en ce jour où je vous écris, je me souviens de ce que j’ai fait de bien dans ma vie. Que Dieu, dans sa toute-puissance, fasse que je Lui sois soumis
et qu’Il m’accorde sa tendresse. »


 

___________________________________________________________________________


Le 23 mars 1998, sept personnes sont condamnées à mort
pour implication et complicité dans cet attentat.

_________________________________________________________________________

Vidéo sur "You Tube"

C'était le 2 juin 1996.
Ce sont les dernières images de Mgr. Pierre Claverie alors qu'il co-célébrait la messe d'enterrement
des 7 moines de Tibhirine.

_______________________________________________
Pièce de théâtre
"Pierre & Mohamed"


En 2011, Adrien Candiard écrit une pièce "Pierre & Mohamed"pour rendre hommage à Mgr Pierre Claverie.
Les rôles de comédiens étaient interprétés par Jean Baptiste Germa et Étienne Pioch.

L'engagement de Mgr. Claverie pour le dialogue inter-religieux peut être illustré par ce court extrait de cette pièce

"La religion peut être le lieu des pires fanatismes car les hommes habillent du divin leur soif de toute-puissance ou, plus simplement, leur bêtise.

Toutes les religions sont sans cesse exposées à devenir des instruments d'oppression et d'aliénation.

Nous pouvons lutter contre ces dénaturations de la foi, la nôtre comme celle des autres, en maintenant le dialogue malgré les remous de surface et les apparents durcissements.
Le dialogue est une œuvre sans cesse à reprendre : lui seul nous permet de désarmer le fanatisme en nous et chez l'autre".


Vidéo placé sur "You tube", le 17 juin 2013

Cliquer sur l'image

Voici en 24 min des extraits filmés
de la pièce jouée à Avignon en 2011.

_______________________________________________________

Vers la béatification de Mgr. Pierre Claverie
En 2007 un dossier est ouvert
en vue de la béatification de Mgr. Claverie


PRIÈRE POUR LA BÉATIFICATION DES MARTYRES D'ALGÉRIE

Seigneur Dieu, notre Père, nous te louons pour la passion,
la mort et la résurrection de ton Fils Jésus,
lui, le martyr par excellence, de qui vient le salut.

Tu as voulu faire partager son martyre à nos frères et sœurs de l'Eglise d'Algérie:
Henri et Paul-Hélène, Caridad et Esther, Jean, Charles,
Alain et Christian, Angèle-Marie et Bibiane, Odette, Christian,
Luc, Christophe, Michel, Bruno, Célestin et Paul,
et ton évêque Pierre Claverie.

Nous te prions, Père, pour que, par leur intercession, se renforcent le dialogue,
le respect et l'amour entre tes enfants chrétiens et musulmans.

Bénis l'Algérie et son peuple, et nous te rendrons gloire, dans la paix.

Père, nous invoquons nos martyrs pour...
(préciser la grâce à demander)
Et toi, Marie, que tous ont aimée et qui es vénérée dans la maison de l'Islam,
écoute notre prière et intercède auprès de ton Fils, Jésus, notre Seigneur.

Amen.

Source:
Église catholique de France
Wikipédia
Journal "La croix"
You Tube
Photos sur le web
__________________________________________________________________________________________

Recherche et conception: Réjean Vigneux
Révision: Marielle Lefebvre
Mise à jour: 07-2014