Imprimer Texte plus gros Texte plus petit



La foi en action
> Modèle de la semaine > Liste des modèles en archive

Un modèle de foi en action

Prophètes de notre temps !

...tantôt de grands noms
connus mondialement,

tantôt des témoins
qui rayonnent
dans un milieu donné.

Chacun à sa manière
nous interpelle
comme un reflet du Christ.
Lavement des pieds
Chacun nous invite à répondre
à l'amour que Dieu nous porte
en nous mettant
au service des autres.


pointeur Voir autres modèles

soeur angèle

 

Soeur Angèle

Angiela Rizzardo ou (Ginetta)

______________________________________________________

Brève biographie d'Angiela Rizzardo (Ginetta)


Angiela Rizzardo (Ginetta) est née le 11 août 1938 à Cavaso Del Tomba à 85 km. de Venise en Italie.

Elle est née à l’aube de la deuxième guerre mondiale.
Son père Angelo et sa mère Enrichetta auront 9 enfants.
En Italie, c’est l’époque où Mussolini a fait un pacte avec Hitler « l’Axe Rome-Berlin».

Angelo, le père de Ginetta, était opposé au mouvement politique italien "Facisme" et fut souvent dans l'obligation de partir pour défendre son pays et sa mère dut souvent s’organiser seule avec la famille.
La famille aurait caché, à l’occasion, clandestinement des malheureux innocents.
___________________________________________________________________________

Ce qui caractérisait Ginetta, c'était sa joie de vivre.
Elle chantait très souvent et demeurait toujours optimiste malgré toutes les mauvaises nouvelles de mortalités et d’inquiétudes qui l’entouraient.
Ginetta se réfugiait souvent à l’église de son village pour prier.

Encore enfant, Ginetta a donc connu les horreurs d’une guerre cruelle et insensée.
Elle était souvent témoin, en revenant de l’école, de pendaisons exécutées par les Allemands dans leur village.

Un soir, en revenant à la maison après le couvre-feu, elle fut arrêtée par des soldats. Pour la punir, ils la traînèrent à l’arrière d’une voiture à cheval afin de la faire périr.
____________________________________________________________________________

Par chance, le câble céda et finalement ils l'abandonnèrent à son sort.
Le curé de la paroisse, ayant suivi la scène impuissamment, l'a pris en charge
et l'a remis à ses parents. Cependant sa résidence était sous surveillance.
Un soir, alors qu’elle était près d’une fenêtre, elle fut atteinte par trois balles de fusil: l’une au genou, l’autre à la cuisse et l’autre à la hanche.
Elle a dù être opérée d’urgence et fut une seconde fois sauvée.
Ginetta a attribué ces deux miracles à la "Madona Del Covolo" envers qui, elle a une dévotion particulière.
___________________________________________________________________________

"Famille de Ginetta que l'on aperçoit sur la photo"

À 12 ans, en 1950, pour aider sa famille,
Ginetta accepte un travail d’aide général
au café-auberge "Bramezza" situé près de chez elle.
Elle apprend entre autre à cuisiner.

Le cardinal de Belluno, frère du propriétaire Giovanni Bramezza, passe la plupart de ses étés à l'auberge.
Il découvre alors la gaieté, la sagesse et la foi candide de Ginetta.

Il lui propose d'organiser une rencontre en compagnie de ses patrons, monsieur et madame Bramezza et le nouveau patriache de Venise "Angello Roncalli" qui deviendra en novembre 1958, le pape Jean XXIII. Cette importante rencontre pour Ginetta eut lieu en septembre 1953.

Le travail à l'auberge devient très exigeant et Ginetta rêve d'une situation encore plus valorisante que ce travail qui dure depuis 5 années.

Sa sœur Maria et son mari habitent alors Montréal. Ils ont 3 enfants
et souhaiteraient que Ginetta vienne habiter avec eux.

Immigration au Canada - Vocation religieuse


À 17 ans, à l’automne 1955, elle immigre au Canada, chez sa sœur Maria qui est sur le point d’accoucher de son quatrième enfant.
Dès son arrivée, elle prend en charge la maison afin de rendre service à sa sœur après son accouchement.

Avec le temps, elle trouve la tâche lourde et cherche un autre sens à sa vie.

Elle entreprend un bénévolat chez les sœurs Notre-Dame-du-Bon-Conseil, au centre des immigrants.

De plus, elle travaillera au consulat italien pour accueillir les délégués officiels de plusieurs pays.

___________________________________________________________________________

En 1956, elle parraine sa famille afin qu’ils immigrent au Canada. Ils habiteront Laval. Après que sa famille fut bien installée, elle prend en charge son avenir et consulte son Dieu abondamment .

Lors de prières intenses, elle eut une vision et réalisa qu'elle devait consacrée sa vie au Christ en continuant d’aider les autres : les déshérités, les immigrants, les gens dans le besoin.
__________________________________________________________________________

soeur angèleGinetta choisit de consacer sa vie à Dieu comme religieuse
chez les Sœurs Notre-Dame-du-Bon-Conseil.
Elle portera désormais le nom de "Sœur Angèle"

Elle veut imiter la fondatrice Marie Gérin-Lajoie qui a consacré sa vie et orienter sa communauté pour soulager les blessures et les souffrances humaines.

Le 8 septembre 1960, elle prononce ses premiers vœux.

Elle sera responsable de la cuisine pour 200 personnes à la maison des sœurs dite "Dorchester" et elle fit des miracles avec de petits budgets.
Elle poursuivra des cours par les soirs en cuisine.
___________________________________________________________________________

Ce qui la caractérise depuis son enfance c’est son sens de l’humour, son sourire, sa joie de vivre. Elle fredonne tout le temps des mélodies.
Le travail ne lui fait pas peur et elle accepte tout ce qui lui arrive comme la volonté de Dieu.

En 1967, Sœur Angèle laisse son habit de religieuse et revêt l’habit civil tel que le veut Vatican II.
Sa communauté lui permet de poursuivre des cours à l’Institut du Tourisme et de l’hôtellerie du Québec.

 


Enseignement culinaire - Personnalité fulgurante


En 1971, à 33 ans, soeur Angèle obtint un brevet d’enseignement en alimentation et en art culinaire du Ministère de l’Éducation du Québec.

De 1975 à 1991, elle enseignera en cuisine professionnelle,
en boulangerie et pâtisserie, à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

__________________________________________________________________________

En 1984, à 46 ans, le hasard fit qu’à la dernière minute, son Directeur lui demanda de remplacer un certain Gaston qui ne pouvait plus, à cause de la maladie, se produire à l’émission
« Allo Boubou » Soeur Angle devra représenter l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

Elle ne s’était jamais identifiée à l’Institut comme religieuse et elle le fit spontanément avant d'entrer en onde à la télévision.
Elle avait 3 minutes pour présenter une recette de lasagne qu’elle avait choisi auparavant .
Le temps écoulé, malgré les signes qu'on lui faisait, elle continuas sa recette qui n'était qu'à la moitié complétée et s'exécuta jusqu’à la fin.
L’animateur Jacques Boulanger s’amusait énormément de ses réparties, de l’humour qu’elle faisait et même des chansons qu'elle fredonnait en travaillant "O sole mio" etc.
Finalement, on ne l’arrêta pas. Au contraire, on a sacrifié le temps d’une vedette pour soeur Angèle et sa lasagne.
Sœur Angèle était très à l’aise à la télévision, elle avait l’impression de réaliser un rêve, celui de faire du théâtre.
Les applaudissements furent tellement intenses qu’on aurait pas fait mieux pour une grande vedette.

Elle venait de conquérir le monde de la télé. Le public est spontanément tombé en amour avec elle.
À l’époque personne ne pouvait imaginer, qu’une religieuse pouvait dégager autant d’intérêt par son épanouissement et sa personnalité si joyeuse.

Plus tard, le même jour, elle devait donner une démonstration culinaire au vélodrome.
Le public l’avait devancé pour la voir et la féliciter. Soeur Angèle était déjà devenue célèbre.

Jacques Boulanger était tellement impressionné qu’il insista pour créer une continuité sur son émission avec sœur Angèle. Cela durera de 1984 à 1992.
Cette partie de l’émission fut intitulée « La cuisine joyeuse de sœur Angèle ».
Elle obtint d’abord l’approbation de sa Supérieure qui ne réalisait pas alors tout l’impact que cela comportait. Elle acquiesça à la demande de sœur Angèle et le projet fut mis de l’avant.
Par la suite, sœur Angèle fut très critiquée par des consœurs en autorité qui désiraient mettre un terme à ce projet. Mais elle ne pouvait plus arrêter, elle était sous contrat.
Sœur Marie-Claire Chrétien est plus tard nommée Supérieure et elle prit la défense de soeur Angèle et la protégea des critiques.
Elle voyait très positivement le travail de Sœur Angèle versus l’Église. Elle était convaincue qu’elle faisait de l’apostolat indirectement et donnait l'image d’une Église attrayante et plus près du peuple .

Tous les médias la recherchent. Elle se fait même arrêter sur la rue pour avoir des conseils, des prières et même des recettes.

Rapidement, sœur Angèle fut connue à travers tout le pays, elle est devenue notamment l’Ambassadrice de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.
Elle représentera également le ministère de l’agriculture du Québec dans des foires alimentaires dans plusieurs pays.

"Soeur Angèle, nous avons besoin de vous.
Nous avons besoin de votre présence joyeuse.
Nous avons besoin de votre joie de vivre, car vous êtes authentique,
une amie vraie et sincère.
Vous nous montrez le sens et la valeur d'une existence vécue chrétiennement".

Un Directeur de Radio-Canada.

 

Soeur Angèle fait partie du monde des artistes


soeur angèleSoeur Angèle fait parti du monde des artistes.
Tous l'aprécient et l'aiment beaucoup.
Que ce soient des comédiens, des chanteurs, des animateurs, des réalisateurs ou même des techniciens etc.,
elle a pour tous une écoute et des bons mots.

On la consulte, elle mérite la confiance de plusieurs et est
aprécié pour sa discrétion et ses bons mots d'encouragement.
Elle n'hésite pas à leur dire que ce qui fait son bonheur et sa jovialité, c'est la proximité qu'elle a avec son Époux Jésus.

 

Soeur Angèle participera activement à une multitude de programmes de télévision.

Notamment: Allo Boubou sur Radio-Canada - une émission sur Télé-Italia - Le train de trois heures - La Fourchette d'or - la Fourchette d'aujourd'hui - La Fourchette des Vedette à TQS - À votre santé sur TVA - Les 7 jours de Soeur Angèle à R.C. de 1993 à 1995 - Caféine sur TQS - etc...

__________________________________________________________________________
Un directeur de Radio-Canada lui dira un jour:


"Soeur Angèle, nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de votre présence joyeuse.

Nous avons besoin de votre joie de vivre, car vous êtes authentique,

une amie vraie et sincère. Vous nous montrez le sens et la valeur

d'une existence vécue chrétiennement"


Vie très active pour une humble "Petite Soeur du Bon Conseil"

Sa vie de tous les jours est celle d'une religieuse qui prie, qui s'abandonne à la divine Providence et paradoxalement celle aussi d'une personnalité publique au solde du Bon Dieu.

soeur angèleC'est par le biais de ses talents culinaires et de sa notariété publique qu'elle est sollicitée à la télévision ou à la radio.

On la demande souvent pour donner des conférences et animer des soirées gastronomiques et même des voyages.

Elle est l'ambassadrice de la joie et du bonheur en Jésus.
_________________________________________________________________________


soeur angèleDepuis plus de quinze ans, Soeur Angèle co-anime une émission à la télévision avec Sylvain Charron ainsi qu'avec la participation de plusieurs artistes et personnalités religieuses et laïques.

L'émission a pour nom: "La victoire de l'amour".
C'est là qu'elle peut faire valoir ses talents de chanteuse et témoigner de son engagement pour le Seigneur.
__________________________________________________________________________

Rien n'est à son épreuve.
Le 5 décembre 2006, Soeur Angèle lance son premier disque
dont le titre est : "Noël angélique".

Ce projet a vu le jour avec la participation d'artistes connus dont:
Ginette Reno, France Castel, Marco Calliari et Antoine Gratton

Toutes les recettes sont versées à:
"Fondation Dignité Jeunesse".

__________________________________________________________________________

FONDATION DIGNITÉ JEUNESSE

"Fondation Dignité Jeunesse"
'est un organisme que soeur Angèle a mis sur pied en 2007 avec la participation des Pères Jean Boyer et Pierre Labossière.
Le but de cet organisme est de venir en aide aux adolescents qui n'ont pas de domicile, se sentent perdus, découragés ou dépendants de drogues etc..
Le tout a débuté par hasard lors d'une promenade dans un parc.
Soeur Angèle fit alors la rencontre d'un groupe de jeunes "punks" qui étaient assis par terre. Reconnaissant Soeur Angèle, ils lui dirent:
"Pourquoi ne nous amènes-tu pas un beau gâteau à la marijuana".
Le lendemain Soeur Angèle retourna sur les lieux avec un beau gâteau au chocolat
et ce à la grande stupéfaction de chacun.
C'est là qu'a débuté "Fondation Dignité Jeunesse"

_______________________________________________________

Vidéo de soeur Angèle sur "You tube"

soeur angèle

Publié le 19 juin 2013
« La paix intérieure et l'espérance »
Un témoignage de foi de Sœur Angèle.
Capsules vidéos préparées pour l'année de la Foi.
Productions © Église catholique de Montréal

___________________________________________________

Bibliographie de soeur Angèle

soeur angèle- Sœur Angèle - biographie

par Concetta Voltolina

________________________________________________

Autres publications:

- La cuisine joyeuse de Sœur Angèle

- La Fourchette d'or en trois tomes

- La cuisine simplifiée

- Les 7 jours de Sœur Angèle

- Cuisinons et colorions avec Sœur Angèle

- Revue gourmande des Québécois, Guide Debeur.


________________________________________________________

Source:
- photos personnelles autorisées par soeur Angèle - wikipedia
- Le livre "Soeur Angèle-biographie" fut d'une grande inspiration pour la réalisation de ce modèle d'action.
- Vidéo: "Production Église de Montréal"
_____________________________________________________________________________________________ .


Recherche et conception: Réjean Vigneux
Révision: Marielle Lefebvre
Mise à jour: 03-2014