Imprimer Texte plus gros Texte plus petit



La foi en action
> Modèle de la semaine > Liste des modèles en archives

Un modèle d'action

Prophètes de notre temps !

...tantôt de grands noms
connus mondialement,

tantôt des témoins
qui rayonnent
dans un milieu donné.

Chacun à sa manière
nous interpelle
comme un reflet du Christ.
Lavement des pieds
Chacun nous invite à répondre
à l'amour que Dieu nous porte
en nous mettant
au service des autres.


pointeur Voir autres modèles

Frère André et dome de l'Oratoire

Le Saint frère André

 

L'humble portier de Montréal
... Une foi à transporter la montagne!

Fête religieuse 7 janvier

________________________________________________________

Tout le monde au Québec connaît le nom du frère André. Son œuvre est colossale. L'Oratoire qui domine aujourd'hui le Mont-Royal à Montréal est le résultat et le rappel de la foi de cet humble portier dans la grande puissance d'intercession de Saint-Joseph auprès du bon Dieu. Pendant des décennies, au pied de cette montagne, les gens avaient défilé devant lui attirés par sa foi et voulant s'appuyer sur elle pour obtenir des faveurs.

Une enfance marquée par la souffrance

Frère André, 10 ansAlfred Bessette vient au monde avec des problèmes de santé à l’estomac - qu'il conservera toute sa vie.   Sa mère est très fidèle à Saint-Joseph et n’a de cesse de le prier pour qu’il aide son enfant.

Âgé d'à peine 6 ans, le jeune Alfred perd son père, écrasé sous un arbre qu'il venait d'abattre. Quatre ans plus tard c'est sa mère qui meurt des suites de la tuberculose.  Adopté dans une famille pauvre, dès l'âge de 12 ans, il doit apprendre à gagner son pain. Mais, toujours plus fragile que les autres physiquement, Alfred ne réussit pas à garder un emploi.

1ère communion- 10 ans

Profession religieuse du Frère André, 1872À 22 ans, il  confie son désarroi à son confesseur et guide, le Curé André Provençal.  Celui-ci connait depuis longtemps sa piété remarquable, son abandon à la Providence et sa dévotion particulière à Saint-Joseph.

Même si Alfred ne sait ni lire ni écrire, le bon curé l’envoie auprès des supérieurs de la Congrégation des Frères de Sainte-Croix avec une recommandation où il leur dit tout simplement « Je vous envoie un saint ». Grâce à quoi, il prononce ses vœux, finalement,  à l’âge de 27 ans et prend le nom de Frère André en remerciement à son confident. 

Profession religieuse 1872

Portier dans un collège

     On confie au frère André le poste de portier et de concierge au Collège Notre-Dame situé au pied du Mont-Royal. Il a également plusieurs autres tâches à accomplir au service des pensionnaires. Malgré le fait qu’il continue à être éprouvé par ses problèmes de santé, il prie constamment la Providence et le bon Saint-Joseph de l’aider à avoir la force d’accomplir ce qu'on lui demande, et s’acquitte de toutes ses tâches dans la bonne humeur. On découvre en sa compagnie un homme plein de joie de vivre, d’un tempérament taquin. Il est très sociable malgré son effacement et son humilité. Il est toujours le premier éveillé à son poste et le dernier couché, après sa visite à la chapelle.


Une foi à transporter les montagnes : l'homme des miracles

     Durant ces nombreuses années au service de la Congrégation, le Frère André rencontre beaucoup de gens à travers ses diverses besognes. Tous ces gens lui confient  bien des demandes de prières pour des souffrances du corps et de l’âme. Chaque fois il leur dit : « Frottez-vous avec la médaille de Saint-Joseph ou avec son huile ».  Les résultats sont étonnants et encore plus quand le bon frère procède aux rites lui-même. Les guérisons inexpliquées se multiplient et lui attirent des foules de plus en plus considérables. Ce qui ne va pas sans inquiéter la hiérarchie.

     Quand on commence à dire de lui qu’il est un saint homme, il réplique  que c’est Saint-Joseph qui est à l’œuvre et non lui. Quand la guérison n’a pas lieu ou qu’elle n’est pas totale, il leur dit de continuer à prier jusqu’au temps qui a été décidé par Dieu.   


Sur la montagne : un oratoire à Saint-Joseph

Première chapelle, 1904Convaincu qu’il doit à l’intercession de Saint-Joseph ce qu'il accomplit et pour mieux le faire aimer et prier par tous ceux qui viennent à lui, le frère André veut bâtir un sanctuaire à son honneur sur  la montagne. Il va donc y enterrer une médaille. Ce vœu tient également à cœur aux frères de sa congrégation mais on n'arrive  pas à trouver les moyens nécessaires. Le frère André  leur affirme : « Nous obtiendrons ce coin de terre, Saint-Joseph en a besoin » . Et c'est ce qui se produit.

Le sanctuaire commence petit à petit. Un chapelle en 1904, qui sera agrandie en 1908 puis en 1910.  À chaque nouveau besoin, le frère André s'en remet à son protecteur.

ajout à la chapelle en 19101910 - une sacristie ajoutée à l'oratoire

crypte de l'Oratoire, en 19171917 - une crypte pouvant accueillir 1000 personnes

Basilique, 19501930-1950 - construction de la basilique sur la crypte. Peut réunir 10,000 personnes.

Et c’est ainsi que par sa foi inébranlable, son implication sans relâche et ses nombreux voyages pour recueillir des dons, l’Oratoire progresse au point de devenir, malgré tous les obstacles, le plus grand sanctuaire au monde à rendre hommage à Saint-Joseph.  Aujourd’hui, l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal reçoit plus de deux millions de visiteurs par année.  

Vers la canonisation

À son décès en 1937, un million de personnes défilent devant son cercueil. Lors de l’homélie, l’Archevêque souligne l’humilité du frère André et sur sa tombe à l’Oratoire, on peut y lire les mots : « Pauper, Servus, humilis »  c'est-à-dire: « Pauvre, serviteur, humble ». 

Le bon frère André fut béatifié par le pape Jean-Paul II, en 1982. Unissons-nous aux frères de sa congrégation qui n’ont de cesse de prier pour son accès à la canonisation. 

 

Statue de St Joseph à l'Oratoire

« Ô Jésus, qui a voulu propager le culte de ton père nourricier saint Joseph par l'humble frère André, obtiens-nous que la Sainte Église
glorifie au plus tôt ce fidèle ami des pauvres,
des malades et des affligés. Amen. »

Frère André

 

par Louise Ménard et Serge Séguin

___________________________________________________________________________________

Heureuse nouvelle!!!

Frère André deviendra saint le 17 octobre 2010

Montréal, le 19 février 2010 - C'est dans une atmosphère de joie palpable que plusieurs membres de la famille religieuse de Sainte-Croix, du diocèse de Montréal et de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal ont été réunis aujourd'hui dans la Salle du Consistoire de la Cité vaticane, pour entendre le pape Benoît XVI annoncer en leur présence et devant les cardinaux en réunion que frère André sera canonisé le dimanche 17 octobre 2010 à Rome.

___________________________________________________________________________________

 

Pour plus d'information, voyez ces beaux montages audiovisuels :

 

hommage au frère André

Hommage au frère André. Cliquez sur l'image (1)

 

Frère André - Émission de Sel et Lumière - Entrevue Rosica

Frère André Bessette, Saint André de Montréal (2)
Réflexion du Père Thomas Rosica, csb

 

Frère André, sa vie son oeuvre

Frère André, sa vie, son oeuvre (3)
"Veille sur tes enfants... Ô saint Joseph!"

 

Frère André - QuebecTVcogicoCable

Frère André (4)
Témoignage de l''abbé André Lafleur, Vicaire général, Valleyfield

__________________________________________________________________________________

Nous vous recommandons également:

__________________________________________________________________________________

Note: Nos photos (sauf celle de l'extérieur de l'Oratoire) proviennent de ces sites.

(1) Diaporama: Création Waco. Chant Le miracle de la montagne, interprété par Chantal Pary;
(2) Émission de Sel+Lumière publiée sur YouTube;
(3) Vidéo de Gulalogondrina publiée sur YouTube.

(4) Vidéo de QuebecTVcogecoCable publiée sur YouTube.